Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Les j3ux sont faits
Les j3ux sont faits
LJSF est un blogzine communautaire et une association sur le thème des cultures ludiques et de l'imaginaire.
Recevez des alertes par mail quand nous publions de nouveaux articles
Newsletter
25 janvier 2016

Labyrinthe, un film culte méconnu en France

Labyrinth_ver2

Il y en a beaucoup, des films cultes hors des frontières françaises, mais très confidentiels en France. Mais Labyrinthe est celui dont l'anonymat me choque le plus. Quand je parle du film Labyrinthe, on me demande toujours s'il s'agit de The Maze Runner, bêtement traduit "Le Labyrinthe" en français. Aucun rapport entre cette dystopie pour adolescents et le chef-d'oeuvre de Jim Henson ! Le plus récent des deux sera complètement oublié dans quelques années, alors que l'autre est toujours aussi puissant près de 30 ans après sa sortie. Les amis, à l'heure où le nom de David Bowie est sur toutes les lèvres, il est temps pour vous de combler votre manque de culture. Vraiment.

labyrinth_movie

Labyrinthe, c'est tout d'abord une flopée de noms connus. Jim Henson, le créateur des Muppets, est à la fois réalisateur et, aux côtés du Monty Python Terry Jones, scénariste du film. L'univers et les personnages, quant à eux, sortent de l'imagination de l'incroyable Brian Froud, un illustrateur britannique ultra-connu dont vous avez probablement déjà croisé les dessins féeriques ici ou là. Labyrinthe est un film musical, dont la bande originale est composée par Trevor Jones (Excalibur, Dark Crystal, Le Dernier des Mohicans) et dont les chansons sont écrites et interprétées par David Bowie. On va prendre quelques secondes pour constater qu'entre Terry Jones, Trevor Jones et David Jones, il devait y avoir de quoi faire des blagues sur les plateaux de tournage. Bien entendu, David Bowie partage l'affiche de ce film avec une jeune actrice très prometteuse, Jennifer Connelly. George Lucas, quant à lui, est à la production. Si là, vous n'avez pas déjà envie de voir le film, je ne sais plus quoi faire. Enfin si.

Labyrinth-Bowie_0

Il y a plusieurs particularités du film Labyrinthe qui le rendent un peu à part dans l'univers du cinéma. Déjà, il n'y a réellement que deux acteurs présents durant tout le film, les autres personnages étant des marionnettes de toutes formes et toutes tailles. Ensuite, bien qu'il s'agisse d'un film musical, c'est quasi-uniquement le personnage incarné par David Bowie qui chante. Les chansons composées par Bowie sont comme toujours assez mystérieuses, avec plusieurs interprétations possibles. On est loin des films classiques où chaque chanson explique en détail des points de l'histoire ou la relation entre certains personnages ! Vous n'y trouverez donc pas toujours d'explications claire et satisfaisante au film, et c'est tant mieux.

09goblins

Labyrinthe est un film "pour enfants" qui nous emmène dans un univers onirique complètement fou, malsain et sexy. Pas vraiment pour enfant, donc. Derrière une histoire qui peut faire penser au Magicien d'Oz ou à Alice au Pays des Merveilles, il y a de quoi traumatiser des générations. Un roi des gobelins au pantalon un peu trop moulant qui s'acharne avec fourberie sur une jeune fille pas si innocente, un bébé kidnappé et destiné à devenir un monstre, des alliés aux intentions troubles, des monstres qui veulent enlever la tête de l'héroïne...

maze2

L'histoire ? Ah, oui, c'est vrai, l'histoire. Figurez-vous que pendant des années, j'ai été persuadée, l'ayant vu quand j'étais très petite, que l'histoire était la suivante : une jeune fille était kidnappée par le roi des gobelins, qui l'emmenait dans son château et l'épousait, avant de l'enfermer dans un labyrinthe pour s'en débarrasser et garder leur bébé. Bon, alors, il faut avouer que j'ai une très mauvaise mémoire, donc l'histoire est bien moins glauque en vrai. En vrai, c'est l'histoire d'une jeune fille qui a toujours le nez dans ses livres, et qui doit garder son petit frère, un bébé, un soir où ses parents veulent sortir. L'adolescente, en colère contre ses parents pour l'avoir forcée à rester s'occuper du pleurnichard, s'amuse à faire semblant d'invoquer le méchant de son conte de fée favori pour qu'il la débarrasse de son petit frère. Là où ça se corse, c'est que le Roi de Gobelins débarque réellement et enlève le bébé ! Voilà Sarah, notre héroïne, forcée à traverser un labyrinthe bourré de dangers à la recherche de ce dernier. Fort heureusement, elle pourra compter sur l'aide de tout un tas de créatures...

labyrinth-1986-08-g

Plein de métaphores, de scènes un peu folles, de passages drôles et de passages effrayants, de moments où on peut voir la tête de David Bowie cachée dans les décors, de marionnettes très chouettes et chansons entraînantes, Labyrinthe fait partie de ces films qui ne laissent pas indifférent. Il est possible que vous le trouviez niais, maladroit, mal fait et stupide. Mais cela vaut la peine de le voir rien que parce que vous pourriez faire partie de ceux qui l'aimeront à la folie.

 

Publicité
Publicité
Commentaires
Publicité