Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Les j3ux sont faits
Les j3ux sont faits
LJSF est un blogzine communautaire et une association sur le thème des cultures ludiques et de l'imaginaire.
Recevez des alertes par mail quand nous publions de nouveaux articles
Newsletter
25 mars 2014

Japan Party, une petite convention pleine de potentiel

Il y a un peu plus d'une semaine, nous passions un week-end formidable à Nanterre, pour la convention Japan Party ! C'était la première année que les membres de LJSF y participaient en tant qu'animateurs aux côtés de l'association Alchimies, co-organisatrice de l'évenement.

background

Car oui, Japan Party est une petite convention associative, organisée par des bénévoles et des passionnés, mais qui peut quand même se vanter d'avoir réuni des panels d'invités intéressants et prestigieux, d'accueillir une belle sélection de cosplayeurs et de baigner dans une très bonne ambiance. D'ailleurs, quand nous avons suggéré la possibilité de s'y rendre, Vanta, la miss cosplay de LJSF, nous a immédiatement conseillé de sauter sur l'occasion. Voici un compte-rendu rapide de cet événement auquel nous sommes ravis d'avoir pu nous rendre !

LJSF à Japan Party

 

En arrivant le samedi matin, nous découvrons un espace déjà connu de certains (Sushi et moi y avons passé des concours) complètement métamorphosé : quelques stands commerciaux, une immense scène, des jeux vidéo...

Stand Jeu LJSF et Alchimies (2)Les gens d'Alchimies nous attendent sur l'espace jeu, composé de quelques grands tables sur lesquelles les deux associations se mélangent rapidement. Sushi et moi devons animer un Blind test reverse le lendemain ; on nous montre la salle d'activité, grande et bien équipée, idéale quand il s'agit de chanter ou d'écouter de la musique. Nous sommes aux anges. Sans compter que l'espace jeu se situe au fond de la salle et que de là, on voit très bien les animations se succéder sur la scène. Et quelles animations !

Concours cosplay du dimanche 0 (2)

Du cosplay, de la danse, des conférences, un défilé de jeunes créateurs, mais aussi un panel de doubleurs célèbres, des quiz... C'est bien simple, ça ne s'arrête jamais et si on y ajoute les animations réalisées par Alchimies dans la salle dédiée, on comprend pourquoi les visiteurs semblent ne plus savoir où donner de la tête.

Stand Miyakodori

Un aspect en défaveur des stands commerçants, du coup, qui ne voyaient passer les gens qu'à toute vitesse, entre deux animations et une pause pipi. C'est bien dommage d'ailleurs, car il y avait des stands vraiment sympa : Miyakodori, une boutique d'artisanat japonais parisienne qu'on croise souvent à Japan Expo ; Miwa Creation, une jeune créatrice talentueuse qui proposait des vêtements originaux ; Kawaï Usagi et ses créations craquantes ; ou encore les Pokémons trop mignons de Mi-eau.

Côté organisation, quelques couacs notamment au niveau de l'approvisionnement en nourriture et du personnel s'en occupant : comme nous l'avons souvent constaté lors d'événements, une bonne ambiance cache parfois une organisation elle aussi très... décontractée ! Hormis quelques exigeants ronchons, le public était venu pour s'amuser et personne n'en a tenu rigueur aux organisateurs. D'autant plus que les formules de repas étaient très correctes.

Une partie de King of Tokyo

Sur le stand jeu, nous avons eu comme à notre habitude notre part de gentils squatteurs, de joueurs occasionnels, de gens intéressés par les sessions de jeu au Dernier Bar, ceux qui voulaient jouer à "ce jeu-là mais pas un autre", ceux qui perdaient contre Phoenix, ceux qui gagnaient contre moi, un type avec un cosplay super flippant de Slender Man qui m'a poursuivie durant de longues minutes à travers le stand, ceux qui s'arrêtaient pour reluquer Vanta et son superbe cosplay (et ouais, grillés les gars), ceux qui n'avaient pas le temps, ceux qui voulaient jouer à Magic, ceux qui faisaient plusieurs parties, ceux qui abandonnaient leur stand parce que le nôtre était mieux, ceux qui n'osaient pas, ceux qui n'osaient pas mais qu'on forçait quand même, ceux qui voulaient vraiment faire un Super-Comics (désolée !), ceux qui disaient des trucs graveleux en jouant à Give me 5, ceux qui ont joué et rejoué à la Quête du 42, ceux qui faisaient durer les parties de King of Tokyo...

D'ailleurs, pour ceux qui se poseraient la question :

  • le petit jeu de stratégie avec des pions d'énergie noirs et blancs, c'est Robotory
  • le jeu de l'oie geek complètement stupide, c'est la Quête du 42, ça se télécharge sur notre site
  • le SimCity avec des cartes, c'est tout simplement The City
  • le jeu avec tout un tas de dés, c'est Quarriors
  • le jeu de pari venu tout droit des cours de récré anglaises, c'est Top Trumps
  • le Jungle Speed avec des runes qui ne fait pas mal aux doigts, c'est ROK

LJSF et Alchimies en ont profité pour mutualiser leurs connaissances -comprenez par là qu'on a beaucoup joué ensemble- et ont fait tout leur possible pour divertir le public. Je pense qu'on peut valider des points bonus aux deux associations, car, comme on dit : Mission Complete.

Stand LJSF et Alchimies

 

blindtestreverse

Enfin, il faut que je vous parle de notre session de Blind Test Reverse ! Même si le concept nous trottait dans la tête depuis un moment, nous n'avions pas encore eu l'occasion de le tester avec des vrais gens. Japan Party nous a fourni cette occasion et nous a même prouvé que le Blind Test Reverse avait un énorme potentiel pour faire jouer et chanter tout le monde. Révisez vos classiques, parce qu'on va probablement y rejouer souvent !

Sushi et moi arrivons, le dimanche vers 14h, dans une salle surchauffée, quasiment pleine de chanteurs s'essayant au karaoké de génériques d'anime (que je ne connaissais même pas de nom pour la plupart, honte sur moi). Au moment de lancer notre session de Blind Test Reverse, des gens viennent nous voir pour savoir s'il faut qu'ils s'incrivent pour pouvoir jouer. Par la suite, à peine avions nous commencé à expliquer les règles qu'une demi-douzaine de mains se lèvent dans la salle. Petit moment d'ahurissement total : nous nous attendions à devoir nous battre pour faire jouer 3 personnes, et ce sont finalement 2 équipes de 6 joueurs qui affrontent le public.

L'ambiance est survoltée, les équipes trépignent d'impatience à l'idée de chanter des génériques de films et de séries. Nous expliquons rapidement le concept : chacune leur tour, les équipes devront parvenir à chanter le générique ou le thème principal d'une oeuvre donnée. Le public doit trouver le nom de l'oeuvre en question afin de marquer 1 point et de permettre à l'équipe d'en marquer 2. A la fin du Blind Test Reverse, l'équipe -public compris- qui obtient le plus de points gagne. C'est notre équipe 1, un peu plus âgée, qui est parvenue à arracher de justesse la victoire au public, avec des interprétations magistrales du générique de Firefly ou encore de Superman. L'équipe 2, composée de jeunes chanteurs, manquait un peu trop de références... Promis, la prochaine fois, on tente un BTR "junior" !

Daniel Beretta chante C'est la fête

Que dire d'autre ? Nous nous sommes amusés comme des fous, nous avons rencontré des gens géniaux, entendu la voix française de Lumière chanter en direct, vu des cosplayers de haut niveau, joué, animé... Une petite convention qu'on ne manquera pas pour ses prochaines éditions !

> Retrouvez notre galerie photo de Japan Party 2014

 

Publicité
Publicité
Commentaires
E
Merci pour le commentaire et merci encore pour l'invitation :) C'était une très chouette expérience et avec Alchimies, le courant passe toujours aussi bien !<br /> <br /> <br /> <br /> Pour Rök, il est trouvable assez facilement sur Amazon...<br /> <br /> <br /> <br /> Pour le Blind Test Reverse, ça reste à confirmer mais il y en aura peut-être un aux ELFIC ;)
Répondre
L
Bonjour !<br /> <br /> Merci encore d’avoir accepté notre invitation à partager un stand de jeux et de participer à nos animations avec votre Blind Test Reverse ! <br /> <br /> <br /> <br /> Pour un compte-rendu rapide, il résume tout ce qu’on aurait pu dire de Japan Party ! <br /> <br /> Il y a toujours trop de choses à voir et à faire lors de conventions alors que JP garde un côté familial car plus petite, ce qui permet de faire tout ce qui nous intéresse ou presque. Et quand on compare la queue de dédicaces pour Mathieu Sommet à JP et celle de Japan Expo… On se rend vite compte que les invités sont plus accessibles. <br /> <br /> <br /> <br /> En plus j’ai eu la chance de rapporter quelques souvenirs de JP (arbore fièrement son Goupix de Mi-eau), en plus des quelques moments épiques comme le passage du Slender Man sur le stand, ou la découvertes de nouveaux jeux. Il faut que je trouve Rock pour remplacer les Jungle Speed de mes amis ! Et que je trouve où acheter Quarriors, mais ensuite on va me dire que j’ai trop de deck building games chez moi… <br /> <br /> Le bubble tea était aussi très sympa à tester tous ensemble ! <br /> <br /> <br /> <br /> Et je suis d’accord avec JainaXF, votre Blind Test Reverse m’intéresse beaucoup ! J’espère pouvoir savoir quand sera votre prochaine session en suivant votre blog ! ^^
Répondre
J
J'aurais beaucoup aimé pouvoir venir, mais j'avais une convention dans mon club de JDR qui ne s'est achevé qu'à 6h du mat' le dimanche...<br /> <br /> J'aurais bien voulu tester le Blind Test Reverse, je suis donc ravie d'apprendre qu'il sera renouvelé ! :-)
Répondre
Publicité