Le nouveau film X-Men est sorti depuis le premier juin en France (le 3 juin ici aux Etats-Unis). Si vous ne l'avez pas encore vu, pensez-y!

Avant qu'ils soient le Professeur X et Magnéto...

x_men_first_class_poster03x_men_first_class_poster02

Comme le titre suggère, X-Men : Le commencement n'est pas la suite des trois autres films (X-Men, X-Men 2, et X-Men : L'affrontement final), mais le début. Le film se déroule dans les années 60 où le monde est à la veille de la troisième guerre mondiale. Charles Xavier et Erik Lensherr, deux jeunes hommes avec des pouvoirs extraordinaires que le monde ne peut pas comprendre, vont se rencontrer pour la première fois. Avant de devenir les pires ennemis, ils seront d'abord de meilleurs amis, presque des frères. 

Au cours du film, ils travaillent ensemble pour recruter d'autres mutants face à la crise mondiale. Or, en essayant de sauver le monde de l’Armageddon, ils découvrent un conflit entre eux-mêmes qui va mener à la création de la Confrérie de Magneto et des X-Men qu'on connait des films précédents.

Pas de personnages 2D

Bien que X-Men : Le commencement soit un bon point de départ pour ceux qui ne connaissaient pas la série, je crois que les fans auront plus de plaisir à le voir. Pour moi, le vrai intérêt de ce film était le caractère et le développement des personnages. Au cours du film, chacun des mutants doit questionner sa place par rapport à l'humanité en tant qu'individu mais aussi comme une nouvelle race dans un monde qui n'est pas prêt à l'accepter. James McAvoy et Michael Fassbender, les acteurs principaux, ainsi que les acteurs secondaires, jouent sur une vaste gamme d'émotions.

Ambiance

Le cadre du film reste vraisemblable par rapport aux événements historiques mondiaux mais il nous offre une version alternative de la crise des missiles de Cuba. Les extraits vidéos du président américain John Fitzgerald Kennedy utilisés donne une véritable atmosphère historique et les décors et les costumes sont bien faits. La musique, réalisée par le compositeur Henry Jackman, est aussi très bien et correspond aux émotions et aux changements de scènes.

x-men-le-commencement-17720-215253073Générique

Bien que ce soit la première fois que le réalisateur du film Matthew Vaughn se soit associé à la série X-Men, Bryan Singer de l'équipe des producteurs avait déjà travaillé sur les deux premiers volets en tant que réalisateur, producteur, et scénariste. La société de distribution 20th Century Fox parle déjà de la possibilité que X-Men : Le commencement soit le premier volet d’une novelle trilogie. Étant donné le succès du film qui a déjà rapporté plus de 120 millions de dollars dans le monde, on peut y croire.


65498691

 

Si vous êtes déjà fan de la série ou pas, je vous le conseille fortement!