"Sarah Connor ?"
Une question culte, à l'image de l'un des plus célèbres films de Science Fiction, Terminator. Cette histoire de robot tueur venu du futur pour exterminer le futur chef de la résistance a fait bien des émules depuis sa sortie en 1984. A commencer par une suite, Terminator 2 : le Jugement Dernier, gardant le même esprit que le premier épisode, réalisée par James Cameron en 91. En 2003, c'est Terminator 3 : le Soulèvement des Machines qui sort et fait figure de navet de la série. Pourtant, l'histoire de la licence ne s'arrête pas là.

Une prochaine trilogie est prévue, racontant cette fois l'histoire de John Connor et de la resistance dans le futur. Il faut tout de même savoir que c'est à l'origine ainsi que James Cameron avait songé à réaliser le premier film, idée abandonnée faute de moyens. Cette fois, la nouvelle trilogie sera réalisée par McG, plus connu par les geeks pour la création des séries Chuck ou Supernatural que pour sa réalisation des deux adaptations cinématographiques de la série Drôles de Dames.
Dans la prochaine trilogie, qui commence avec Terminator : Renaissance en juin 2009, c'est Christian Bale (Batman) qui interprètera le héros de la résistance humaine.

18857730_w434_h_q80Vous allez me dire, la fin de ce minable épisode 3 nous laissait croire que John serait, enfin, en paix...? Eh bien non. Et c'est bien pour cela que je vais vous parler de Terminator : The Sarah Connor Chronicles, la série évènement qui fait le pont entre les deux trilogies.

Diffusée en ce moment sur TMC, The Sarah Connor Chronicles raconte la vie de Sarah et John Connor durant l'adolescence de celui-ci. De nouveau traqué par un Terminator, le jeune homme doit tout tenter pour empêcher la création de Skynet, et ainsi modifier son futur. Sarah, accompagnée de Cameron (Summer Glau, apperçue dans les 4400), une Terminator séduisante, doit protéger à tout prix son fils. Pour cela, Cameron les emmènent en 2007, dans un futur où ils pourront déjouer les plans des maléfiques machines...18915469_w434_h_q80

Bon l'histoire vaut ce qu'elle vaut, après tout ce n'est qu'une suite de Terminator. Pourtant, la trame de chaque épisode se savoure comme un bonbon, avec ses petits suspens stressants, ses grands moments de drôlerie -Summer Glau à le chic pour jouer la femme-robot qui ne comprend rien aux humains- et son action. Et puis, il faut avouer que depuis 25 ans, le personnage de Sarah Connor a eut le temps de nous émouvoir... Et sa quête pour protéger son enfant, au fil des épisodes, la rend encore plus touchante.

18885079_w434_h_q80Il faudra noter quelques incohérences scénaristiques (ou plutôt des flous) entre la série et les films, et que le Navet Terminator 3 n'a pas vraiment été pris en compte dans le scénario. Sans être exceptionnelle, la série apporte un petit plus à l'univers sans trop, à mon goût, dénaturer ce qui faisait le charme de la saga. Et le talent des acteurs, quoi qu'en disent les détracteurs de la série, vaut le coup d'oeil.