Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Les j3ux sont faits
Les j3ux sont faits
LJSF est un blogzine communautaire et une association sur le thème des cultures ludiques et de l'imaginaire.
Recevez des alertes par mail quand nous publions de nouveaux articles
Newsletter
29 janvier 2009

Kaze no Stigma

daw6l0fm

Le vent souffle librement sur le monde, sans que rien ne l'entrave... Invitant à la contemplation ou à la crainte, le souffle de l'air semble à l'opposé de la flamme coléreuse, fière et brûlante. Lorsque le vent approche la flamme, est-ce pour l'éteindre ou bien pour la raviver? Ces deux forces sont elles complémentaires ou réellement antagonistes? La réponse que je vous apporte aujourd'hui est certes moins sérieuse que l'envolée lyrique ayant amené la question; ou peut être est-ce dû au caractère mouvant et inconstant des murmures du vent... Toujours est-il que vous ne risquez pas de vous brûler en savourant  cette petite présentation d'une série animée qui saura vous faire passer de bons moments: Kaze no Stigma.

Issu d'une série de romans de Takahiro Yamato publiés entre 2002 et 2007, l'animé Kaze no Stigma à été produit par le studio Gonzo et diffusé au Japon entre Avril et Septembre 2007. L'animé couvre la majorité de l'histoire principale des romans (tomes 1 à 5 sur 6), ainsi que plusieurs chapitres annexes plus humoristiques (KnS Ignition tomes 1 à 3 sur 5) Passé relativement inaperçu au milieu des nombreux animés parus cette année là, KnS a néanmoins reçu bon accueil de la part des connaisseurs, et passe pour une série fort sympatique et distrayante, qui mérite un coup d'oeil de la part d'otaku débutants comme confirmés.

kaze_no_stigma003L'histoire? Kazuma Kannagi est l'héritier direct d'un clan Japonais millénaire maîtrisant la magie du feu depuis des générations. Oui mais voilà, lui même ne dispose d'aucun talent dans le domaine... C'est pourquoi il fut banni du clan par son père, furieux de ses échecs répétés et de son incapacité à revendiquer Enrahia, l'épée magique qui se transmet de génération en génération au sein des membres les plus puissants la famille. Quatre ans plus tard, il revient au Japon quelque peu changé... et surtout beaucoup, beaucoup plus puissant. Il s'est en effet spécialisé dans la magie du vent, et tire d'immenses pouvoirs dekaze_no_stigma018 son pacte avec le Roi des Esprits de l'air. Le tenant d'un tel pacte est appelé Contractor, et sa magie dépasse de très loin celle de la grande majorité des sorciers, quelle que soit leur spécialité. Naturellement, Kazuma (qui a changé son nom de famille en Yagami pour marquer sa totale séparation d' avec son clan) n'est pas revenu pour le tourisme: il gagne simplement sa vie en résolvant diverses affaires et problèmes d'origine magique, telles des attaques de démons ou magiciens n'en faisant qu'à leur tête... Enfin, simplement... comme il est maintenant le meilleur dans son domaine, il va sans dire que seules des sommes exorbitantes permettent de s'assurer ses services.

kaze_no_stigma_01Comme le Japon, c'est le terrain du fameux clan Kannagi, Kazuma va bien sûr le retrouver, et devra collaborer avec sa cousine Ayano pour résoudre pas mal 18_ren_shieldingd'affaires (en plus le père d'Ayano, chef des Kannagi, paye bien, alors...) Ren, le frère de Kazuma, sera également de la partie, et bien qu'il n'ait que 12 ans et semble être un boulet, il s'avèrera plutôt utile dans certaines batailles grâce à ses flammes de purification. Ah, notons au passage qu'Ayano a hérité de l'épée du feu Enrahia dont je vous parlais plus haut... Et que son caractère est à l'image de la magie qu'elle utilise: brûlant et explosif!Ce qui l'amène à se disputer souvent avec Kazuma, qui prend d'ailleurs un malin plaisir à l'éxaspérer avec son attitude détachée et cynique. C'est d'ailleurs ce qui fait qu'on accroche (ou pas :p) au personnage de Kazuma,et donc à la série, puisqu'une bonne partie de l'histoire repose sur les interactions duepic_fight duo (ou trio quand Ren est de la partie) ... Vous vous en doutiez peut être déjà, Ayano n'est pas insensible au charme et à la classe de Kazuma, ce qui rajoutte un peu de piment à leurs éternelles disputes... Et pour ceux que ça choquerait, l'amour entre cousins est toléré au Japon, on y peut rien, autre lieux autres moeurs! D'ailleurs, le père d'Ayano a l'air bien décidé à faire revenir Kazuma dans la famille, et il jouera plus d'une fois les entremetteurs en s'arrangeant pour que nos deux magiciens effectuent le plus possible de missions ensemble... Missions étant parfois étrangement dépourvues de danger, comme un séjour au parc d'attraction ou une visite aux traditionnelles sources chaudes... Mention spéciale d'ailleurs à ce dernier épisode, qui contourne "élégament" le cliché du genre et est l'un des meilleurs épisodes "sources chaudes" que j'ai pu voir, avec celui de Full Metal Panic? Fumoffu.

tianalolL'humour est en effet bien présent tout au long de la série, entre les échanges acides dont je vous parlais plus haut et la galerie de personnages parfois loufoques ,un plus non négligeable qui permet de varier les situations. Citons l'arrogante mage américaine Katherine (grande rivale autoproclamée d'Ayano, tant sur le plan de la puissance magique que des sentiments) , ou encore la petite fée (dont je suis fan officiel) que Kazuma prend plaisir à martyriser pendant les 3 épisodes où elle est présente, ou même la caricature déjantée de magical girl qui intervient dans l'épisode 19...
Cependant, l'humour ne fait pas tout et il faut quand même que nos magiciens effectuent quelques missions plus sérieuses dans ce monde impitoyable! Là encore, malgré quelques baisses de rythme de temps en temps ou des dialogues parfois cliché, KnS remplit son contrat, à savoir nous divertir efficacement. Les batailles bougent bien, à une ou deux exceptions près, et au style de combat "je te massacre sans effort" de Kazuma s'oppose la méthode "je fonce dans le tas" d'Ayano... Encore une fois, opposition et complémentarité marquent les deux persos.
kaze_no_stigma_02Tiens tant que j'y pense, une dernière petite note à propos d'Ayano: la plupart des gens ayant vu ne serait-ce qu'une image de KnS ont remarqué qu'elle ressemble beaucoup à Shana(à droite), 22816489au8l'héroïne d'une série beaucoup plus connue quoique contemporaine: Shakugan no Shana. En effet, tant par l'aparence physique que l'utilisation de pouvoirs liés au feu ou le caractère, les deux personnages se ressemblent... De là à dire que l'une est pompée sur l'autre, c'est peut être un peu exagéré, d'autant que les deux séries de romans sont sorties avec à peine un an d'intervalle: janvier 2002 pour KnS et novembre pour SnS. De plus, les adaptations animées ont elles été difusée avec un décalage plus grand, mais dans l'ordre inverse: Shakugan no Shana à partir d'octobre 2005 et Kaze no Stigma seulement à partir d'avril 2007. Donc pour déterminer qui a inspiré qui, on pourrait synthétiser ainsi: L'Ayano des romans a inspiré la Shana des romans puis de l'animé, qui a elle même ré-inspiré l'Ayano de l'animé... euh... ou comment un otaku occupe son après midi à pondre des théories bidon... A méditer tout de même ^^

kaze_no_stigma028Revenons un peu sur l'histoire, qui est divisée en plusieurs arcs presque tous indépendants, chacun correspondant à une mission magique ou à un délire... Cependant, seul l'arc final (tout de même le plus long) nous apportera des informations sur le passé de Kazuma et la mystérieuse jeune fille qui hante ses cauchemars... Sinon, c'est la recette habituelle cynisme de Kazuma/sale caractère d'Ayano qui est exploitée, avec un certain succès, dans la plupart des histoires, un certain suspense étant maintenu histoire qu'on ne se languisse pas d'impatience en attendant le moment ou nos héros vont enfin en découdre. La fin étant assez ouverte, la possibilité d'une seconde saison n'est pas à exclure (là par contre il ne faut SURTOUT PAS prendre exemple sur Shana...) Ceci dit,et c'est la recette habituelle, toujours pas de confirmation officielle, et comme la série n'est pas ultra-ultra connue, on peut être sceptique quand à cette éventuelle séquelle... En tout cas moi, je ne cracherai pas dessus si elle devient réalité, encore une fois, à condition d'éviter le modéle Shakugan no Shana, qui nous a appris que mieux valait rien du tout qu'une seconde saison pourrie...

Je concluerai comme d'habitude en évoquant brièvement l'aspect graphique et musical... Ca se résume facilement, on reste kaze_no_stigma032dans les codes du genre sans les transcender, c'est à l'image de la série... Notons que l'aspect graphique est parfois complété d'insertions de 3D, qui savent viter les pièges habituels, à savoir qu'elles ne font pas tache et ne sont pas omniprésentes. Sinon, le chara design est sympa quoique classique, et les bastons et autres effets magiques sont jolis et colorés. Pour la musique, elle se laisse écouter, colle à l'ambiance tantôt humoristique, tantôt orientée action même si aucun thème n'est vraiment mémorable. Notez au passage que contrairement à pas mal de séries, les deux endings ne sont pas diffusés l'un à la suite de l'autre mais de façon alternative, le premier correspondant aux fins d'épisodes plutôt sérieux, le second aux épisodes humoristiques...

Avant que le vent ne vous porte vers d'autres cieux, j'espère que vous avez apprécié cette petite présentation d'une série qui remplit parfaitement son contrat, à savoir vous divertir efficacement et sans prise de tête. Et avouons-le, Kazuma à la classe, ce qui n'est plus si courant pour les héros d'animés... Humour et magie sont au rendez-vous, et un certain nombre de bonnes idées vient aggrémenter le tout. Après tout, peut être avez vous bien fait d'écouter le vent aujourd'hui...

imgfin_KnS

Publicité
Publicité
Commentaires
E
M'a l'air bien sympa cette petite série, effectivement !<br /> Merci pour l'article !
Répondre
Publicité