115194432146

Parmi la multitude de mangas et d'animés existants,certains sont meilleurs que d'autres,il y a des séries connues et d'autres dont aucun français non-initié n'a jamais entendu parler (il arrive cependant que certaines sortent en France! sisi je vous jure!)...Mais peu d'entre elles peuvent prétendre  être à la fois célébres,internationnales,excellentes,bourrées de bonnes idées et réalisées de façon plutôt intelligente...Mais aujourd'hui,c'est de l'une de ces perles rares que je vais parler... J'ai nommé Full Metal Alchemist!

Full Metal Alchemist?(FMA pour les intimes). Mais qu'est-ce? Il s'agit tout simplement d'un manga à succès(titrescar_arm original: Hagane no Renkinjitsushi),écrit par Hiromu Arakawa,dont la publication a débuté en 2002 au Japon,et qui a donné lieu à une série animée en 51 épisodes également très populaire,diffusée en 2003 dans l'empire du Soleil Levant...La série à en outre été complétée par un film "Conqueror of Shambala" qui y mettait le point final... Le succés du manga et de l'anime à incité l'éditeur,Square-Enix (oui,il s'agit en effet de la même boîte qui publie les Final Fantasy !) à permettre une diffusion internationale,et c'est ainsi que cette fameuse série a "franchi la Porte",en d'autres termes débarqué chez nous en 2005: elle a alors été diffusé par Canal+ alors que le manga envahissait les rayons des librairies...
Comme toute série à succès,FMA a été adapté à de multiples sauces,allant de la figurine-collector-édition-limitée-au-prix -prohibitif-de 270€ au jeu vidéo.

roy_0__25_L'histoire se déroule dans un univers parraléle  au nôtre,où l'alchimie a le statut de science reconnue...Mais si au seul nom d'alchimie,vous imaginez un vieux sorcier barbu tripatouillant fioles et cornues remplies de mercure dans les sombres caves de son château poussiéreux en mélangeant divers éléments pas très catholiques en vue de transformer le plomb en or,vous êtes un peu à côté de la plaque...En effet,si l'univers de FMA met en avant l'alchimie,en respectant sa symbolique,ses enjeux et ses codes (transmutations,considérations sur la marche du "tout" constituant l'univers et le rôle de soi ("un") dans ce "tout",et bien sûr recherche de la Pierre Philosophale),cette alchimie se trouve modernisée,et adaptée à la sauce d'un manga "shonen",genre impliquant un minimum d'effets de lumière et autres explosions durant les affrontements... Dans l'univers de FMA,la base de l'alchimie est la transmutation: en plaçant un objet au centre d'un cercle defull_metal_alchemist_wallpaper_02 transmutation,l'alchimiste peut,en comprenant,puis en décomposant la matière,recréer un nouvel objet à partir du précédent.MAIS l'alchimie obéit à des régles,et c'est précisément en cela qu'elle se démarque de la "magie" ou autres pouvoirs surnaturels courants dans les productions Japonaises.La plus importante de ces régles est le principe d'équivalence:"rien ne s'obtient sans sacrifices";en d'autre termes,il faut un objet de valeur équivalente pour obtenir celui qu'on veut:l'alchimie se doit donc de respecter le principe de conservation de la masse,qu'il vaut mieux éviter de transgresser...

Edward et Alphonse Elric,deux très jeunes (11 et 10 ans) et talentueux alchimistes,décident de réaliser unefullmetalalchemistdvd15su transmutation humaine,afin de ressusciter leur mère... Tous ceux qui ont tenté cette opération interdite ont payé un lourd tribut,et nos deux frères ne font pas exception:Edward perd sa jambe gauche et son bras droit,et Alphonse y laisse son corps entier...Edward parvient néanmoins à sauver son frére en attachant son âme à une  armure (là,il devrait remercier celui qui a conçu la déco du laboratoire d'avoir penser à y intégrer des armures plutôt que de banals porte-manteaux...)
Equipé de prothéses mécaniques(vous voyez le héros d'une série japonaise à succés se balader à cloche-pied,vous?) Edward décide de se mettre au service de l'armée qui dirige le pays,en devenant Alchimiste d'Etat,recevant son surnom d' "Alchimiste d'Acier",ce qui lui permettra de rechercher un moyen de retrouver son corps,ainsi que celui de son frère...Ce moyen est bien entendu la légendaire Pierre Philosophale,qui d'après la légende posséde d'extraordinaires pouvoirs et permet de s'affranchir du fameux principe d'équivalence...

632_FullmetalAlchemisttvscreen06Commmence alors une quête riche en rebondissements,coups de théâtres et surprenantes révélations; nos deux héros vont de déceptions en désillusions,mais ne se découragent pas,même lorsqu'ils mettent au jour de terribles secrets...Que se soient les complots agitant l'armée,le spectre de l'ancien massacre d'Ishbal ou les agissements des mystérieux Homonculus,qui semblent tous tourner autour de la Pierre légendaire...Je ne peux décemment pas en dire plus,d'une part parcequ'il serait honteux de gâcher la surprise de ceux qui ne connaitraient pas,tant le scénario prend parfois un tour imprévisisble (notez que le film se situe dans la continuité parfaite de ce très bon scénario...); d'autre part,parcequ'il me faudrait alors marquer la séparation entre l'animé et le manga,les histoires divergeant de manière conséquente à partir du tome 7/de l'épisode 26.En effet,l'animé à été produit alors que le manga était en cours de parution,et l'auteur à clairement indiqué aux responsables de la production de l'animé qu'elle souhaitait que ces derniers prennent des libertés quand à son oeuvre... Ce qui est d'ailleurs très souvent le cas des séries d'animation japonaises adaptées de mangas...
On notera par ailleurs que si l'animé est terminé, le manga est toujours en cours de publication,même au Japon...Ce qui promet un certain nombre de surprises,puisque même un fan connaissant l'animé par coeur ne peut prévoir comment évoluera le manga...

Mais le scénario ne se contente pas d'être inventif et dynamique,il se permet le luxe d'aborder un certain nombre deFMA14 thémes,très variés,comme la relation entre frères,mais aussi la guerre,l'orgeuil de l'Homme qui se croit tout puissant,les expérimentations peu catholiques (sur des humains,quoi) ou encore l'importante notion du sacrifice et  sa signification,puisqu'il s'agit là de la base de l'alchimie,comme nous le rappelle l'introduction de chaque épisode... Ainsi la route sanglante de la Pierre Philosophale,semée de massacres et de dévastations de cités entières l'assimile  à une arme absolue et incontrôlable que tous veulent posséder,ce qui fait fortement penser  à la bombe atomique; nombreux sont les mangas faisant référence à un tel artefact,ce qui rapelle à quel point le traumatisme d'Hiroshima/Nagasaki reste gravé dans les mémoires au Japon...
Jamais redondants,ni abordés de façon trop moralisatrice,ces thémes ajoutent pas mal de profondeur à une histoire déjà très riche,dont la force est d'alterner scénes tragiques (rapplez-vous ce goût d'injustice totale et amère laissé par le dramatique épisode 7,propre à  flanquer le cafard pendant deux jours),et d'autres plutôt comiques (Edward est TRES complexé par sa petite taille...).En fouillant un peu sur le Net,vous pourrez d'ailleurs trouver de nombreuses analyses réalisées par les fans,dont certaines ne manquent pas d'interêt,qui explorent bien mieux que moi toute la richesse du scénario...Comme je le disais plus haut,FMA contient une importante part de symbolique,à l'image de l'alchimie dont il s'inspire;les Homonculus représentent ainsi les 7 péchés capitaux de la religion chrétienne,décors et cercles de transmutation sont également chargés de références plus ou moins subtile à une culture ou l'autre...

1165342818301Quand aux personnages,ils sont égalements très réussis dans l'ensemble,et leur charisme les rend très attachants,d'autant plus que le background de chacun est assez travaillé...Que ce soient des personnages franchement sympathiques,comme Maes Hugues ou même Roy Mustang(LE perso préféré des fans,que ce soit pour son charisme,son tempérament bouillant ou son caractére si particulier),ou ambigus tels l'enigmatique Scar ou l'Homonculus "rebelle" Greed,on finit toujours par les apprécier... Autant dire que la mort de certains personnages secondaires rique de mettre vos glandes lacrymales à rude épreuve,sans compter que les morts surviennent toujours au plus mauvais moment... D'ailleurs,la sérieepisode_14_01 prend soin d'éviter,d'une façon très générale,le manichéisme absolu,et même les "méchants" de l'histoire peuvent se montrer franchement équivoques,ce qui fait qu'au final peu de personnages sont réelement antipathiques...(dans l'absolu,on va même dire qu'il n'y en a qu'un seul suffisament important pour que tous les fans le détestent(merçi au manga qui a le mérite de le faire mourir vite ce *******)...)
[semi-spoiler] A noter que le film,dont une partie de l'action se déroule dans notre monde vers 1923, introduit également quelques personnages historiques,tels Fritz Lang ou Hitler...[fin de semi-spoiler]

Mais la force de FMA,qui a fait son succés,c'est l'alchimie parfaite -c'est le cas de le dire!- entre tous ses différents aspects,qui sont dosés avec une rigeur à faire pâlir ma burette... L'alternance entre drame,humour,élans philosophiques ou combats acharnés force le respect,tant la recette semble efficace et menée de main de maître...Difficile de trouver une faille dans cette réalisation, les divers éléments se mettent lentement en place,nous dévoilant au compte-gouttes les informations de façon à nous tenir en haleine juqu'au bout... Toujours cohérente,la mise en scéne est l'incarnation même de l'efficacité,et on en vient à regretter que peu de séries soient à même de nous en proposer une pareille...

epi24054xbJe m'apperçois que je n'ai même pas dit un mot des combats,alors que nous parlons tout de même d'une série classée "shonen",et donc censée proposer aux garçons avides d'action pure des affrontements ponctués de grosses explosions avec beaucoup d'éclairs,de yahaaaaaa aaargh et  autres "je suis trop fort pour toi mouhahaha tssshfffbbrrrrkaaaah-argh"...Oui,je sais,je caricature beaucoup.C'est juste pour dire que cette séparation manga pour filles/mangas pour garçons est tout de même un peu abusive,car elle mène à de regrettables clichés...
FMA présente cependant un nombre conséquent de séquences d'action,sans pour autant atteindre l'overdose que l'on peut voir dans d'autres séries...Bien rythmés, les affrontements servent plutôt bien le scénario,qui vous l'aurez compris,ne sert pas seulement de prétexte à des joutes épiques et interminables;d'ailleurs ils ne sont en général pas trop longs,quoiqu'un peu plus présents dans le manga que dansepi47067uu l'animé.Il est donc plutôt réjouissant de voir l'alchimie ou les pouvoirs des homoncules en action,d'autant plus que voir des personnages charismatiques s'affronter dans un déchaînement de puissance à un petit je ne sais quoi de réjouissant...Même si,je le répéte,on est loin de la surenchère de baston...On notera par ailleurs que les affrontements sont loin d'être FMA13asseptisés,et l'hémoglobine à tendance à rougir l'écran/noircir la page, sans pour autant tomber dans le gore à outrance (attention,je ne dis pas que Scar tue les gens proprement,hein!).L'animé est en effet destiné à "tout public",même si la cible visée correspond plutôt à la tranche d'âge des 14-25 ans...Certains passsages sont tout de même à déconseiller aux âmes sensibles,même si les éléments les plus susceptibles de choquer le jeune public (comme les exactions des militaires à Lior,par exemple) sont en général plus suggérées que montrées,ce qui n'enléve rien à la force de certaines scènes (je dirais même au contraire...).

En ce qui concerne l'animé,il serait peut être bon d'évoquer les aspacts techniques... Les graphismes,vous l'aurez constaté en regardant les illustrations ne sont certes pas révolutionnaires,en accord avec les codes desepi01066fm animés/mangas japonais(yeux,formes des visages,mais aussi personnages en "SD"lors de certaines scénes humoristiques),mais tout à fait agréables à regarder.Le chara-design est en accord avec le background de chaque perso,et assure le charisme de chacun...L'esthétique des scénes est soignée dans l'ensemble,avec ce qu'il faut d'effets de caméra/lumiéres pour donner un résultat très agréable à l'oeuil.Quand aux scénes intégrant de la 3D,elles rentrent parfaitement dans le décor sans faire "tache" comme c'est parfois le cas,ceci s'appliquant surtout au film,puisqu'il utilisait bien davantage ces effets.
Quand à  la partition musicale...Et bien là aussi,c'est du tout bon,les opennings/endings sont entraînants et bien rythmés,et idem pour les musiques illustrant les moments clés du scénario: qu'elles soient épiques,mélancoliques ou mystérieuses,elle ne font que s'accorder à l'ambiance et rajouttent un point positif à une série qui en compte déjà beaucoup...Encore un ingrédient d'une recette particulièrement brillante...

040921s2Pour finir,parlons des adaptations vidéoludiques de la série: en effet,FMA est édité par square-enix au Japon,et SE à fait sa réputation en vendant des jeux vidéos...FMA s'est donc vu adapter sur support vidéoludique,bien qu'aucun des 8 jeux sortis à ce jour(la plupart en 2004-2005) n'ait quitté le Japon...Seul le petit dernier,Dual Sympathy sur nintendo DS a fait l'objet d'une sortie Américaine qui laisse présager la possibilité d'une sortie européene...Le plus souvent sous la forme d'Action-RPG,ces jeux full_metal_alchemist_figures_acomplétent le scénario original ou tout du moins s'en inspirent fortement.
Quand aux produits dérivés dont je parlais en début d'article,ils sont assez nombreux,allant de la figurine aux romans racontant des histoires plus ou moins annexes au scénario de base...Sans oublier le sublime Artbook signé Hiromu Arakawa,un excellent goodie sorti même en France,pour le plus grand bonheur des fans...et le plus grand malheur de leur porte-monnaie!

En bref, FMA est LA série à connaitre, d'autant plus que son succès est pour le moins mérité,issu bien davantage de ses qualités propres que du battage médiatique (assez modeste) l'entourant...Mais le meilleur moyen de s'en assurer est d'aller voir par soi-même,d'autant plus que la série est assez populaire en 115911788747France,ce qui permet de la trouver assez facilement: le manga est en vente dans n'importe quelle bonne librairie,et les DVD de la série animée sont en évidence à la FNAC du coin,sans avoir à fouiller tous les rayonnages,harceler les vendeurs,et passer commandes à tort et à travers...Sans oublier que la série est complétement sortie (soit 10 DVD... un scandale quand on pense qu'un DVD peut contenir une vingtaine d'épisodes...enfin,faut bien que les producteurs s'en mettent plein les poches mangent...)
La sortie du film sur notre territoire aura bien lieu,l'éditeur de l'anime ayant acquis la licence récemment.Ah,petit détail concernant les DVD: faites moi le plaisir de les regarder en VO sous titrée FR! Une règle absolue en ce qui concerne tout animé japonais,la qualité de ce genre d'oeuvre ne pouvant s'apprécier qu'en VO. Par contre,je vous rapelle qu'il est illégal de télécharger série ou film,les deux étant licenciés chez nous...(cependant,une recherche google efficace devrait satisfaire les plus acharnés...)

Rien ne peut s'obtenir sans sacrifices...