Les j3ux sont faits

vendredi 5 mai 2017

Il faut sauver Japan Party

18198551_1517719231593006_8248309366851760959_n[1]

De toutes les conventions dans la région parisienne que j'ai faites, il y a en a deux qui m'ont marquées : d'un côté, Geekopolis, LA convention pour moi, offrant de tout pour tous les types de passions possibles (mais qui n'existe désormais plus) et de l'autre, Japan Party que j'appellerai la convention "à la bonne franquette".

18278640_1533119540053754_186703376831032318_o[1]

L'espace jeux vidéo

 Attention, aucun jugement de valeur négatif dans ce propos. Cette convention permettait vraiment de profiter d’une bonne ambiance sur une convention de taille réduite mais où les activités restaient à taille humaine et qui proposait des choses que les autres ne tentent pas (ou plus, aka la Geekopolis).

Déjà, au niveau exposant, ce n’était pas le même type de vendeurs que l’on trouvait dans d’autres conventions : nous avions les artisans qui essayent de se lancer, des vendeurs de produits d’occasions qui n’essayent pas de vous arnaquer comme d’autres, en bref, des gens qui sont motivés par ce qu’ils font et qui le font par passion.

18216509_1533121620053546_5228501880017536667_o[1]

Mysterion gardant l'espace LJSF

 Au niveau invité, nous avions les comédiens de doublage mais des grands noms (pratiquement toute l’équipe de la Reine de Neiges en 2015) et nous avions aussi des vidéastes assez connus comme des moins connus au contenu de qualité. Et clairement, on pouvait parfois taper la discute pendant toute l’après-midi.

Niveau associations, il y avait aussi les associations chargés de faire les animations : Les J3ux sont faits (nous, quoi) pour les jeux et certaines animations sur scènes. Et surtout, en 2015 et 2016, le samedi soir, nous avions eu le droit à une nocturne et à un concert. L’an dernier, j’ai pu ainsi découvrir Magoyond, expérience fort intéressante.

Et pour ce qui concernait la convention en elle-même, l’association qui l’organisait proposait toujours des prix d’entrée pas cher (moins de 10 euros par jour) et les repas proposés étaient vraiment sympa pour un prix tout à fait abordable.

18319020_1533122320053476_262796556940755069_o[1]

Une démonstration de danse japonaise

 Située à Nanterre, Japan Party se trouvait juste à côté d’un grand parc où pour faire des photographies de cosplay, il n’y avait rien de mieux. Dans tous les cas, la convention était placée sous le signe du cosplay : avec son concours de cosplay, j’ai vu passer des groupes que je n’ai jamais vu ailleurs que là. Et au final, tout le monde finissait dans le parc, en train de discuter. J’ai fait de très belles rencontres dans le parc, c’était des moments vraiment conviviaux. C’était une convention un pied dans la convention à proprement parlé et un pied dans le parc.

Mais au fur et à mesure des années, de plus en plus de gens restaient dans le parc et n’entraient plus dans la convention. L’ambiance dehors était toujours aussi bonne mais à l’intérieur, cela commençait à grogner à raison : il faut bien que l’évènement soit rentable un minimum et il faut assurer la protection des gens dans le parc, chose que la convention et les autorités faisaient en raison de l’évènement. La cuvée 2017 était moins bonne : on sentait que les objectifs étaient à la baisse après une année 2016 arrivée juste à l’équilibre.

18278411_1533116903387351_3178295390155625322_o[1]

L'artisanat japonais

Et pourtant, aux J3ux sont faits, on l'aime cette convention: en plus du plaisir à distribuer des dizaines de cartes de visite et de faire jouer les gens aux jeux de société, chose que l'on ne peut faire qu'avec un public aussi réceptif que celui qui fréquente la convention. C'est aussi l'occasion pour nous de faire des animations sur scène, sur nos propres jeux sortis des coins les plus sombres de notre cerveau. Pour moi, cela a été la première année où j'anime quelque chose sur scène devant un public et ce fut un plaisir de tortur... de faire jouer les gens. On a aussi subi la baisse de fréquentation le samedi mais le dimanche, dès qu'un nuage a pointé le bout de son nez, notre stand était au complet. Bref, on adore ces moments et vu les visiteurs/ le public que l'on a chaque année, eux aussi et peut être vous aussi. D'ailleurs, vous pouvez voir à quel point nous aimons la convention sur notre galerie photo (il y en a plein !).

18319271_1533120686720306_9185473151771894495_o[1]

L'équipe LJSF sur scène

Mais désormais, le budget n’est plus à l’équilibre, la cuvée 2017 a engendré un déficit de 3000 euros. Pour une association à but non lucratif, c’est énorme et la cuvée 2018 n’est pas assurée. Pour relancer l’évènement un an de plus, Imagin Con, l’association derrière la convention lance une levée de fond (crowfunding) pour rembourser les pertes et relancer peut-être une édition en 2018.

 

Le crowdfunding a commencé le 3 mai.

Je vous laisse ici le texte explicatif :

«  ## BILAN JAPAN PARTY 2017 ##

Bonjour à tous,

Presque 1 mois est passé depuis la 7e édition de Japan Party et à l'heure du bilan il est venu le temps de se parler.

Comme nous l'avons annoncé précédemment, nous pouvons vous confirmer que la fréquentation en baisse du festival a occasionné des pertes d'environ 3000 euros pour l'association Imagin' Con. Aujourd'hui nous ne pouvons pas amortir ces pertes nous-même et continuer Japan Party pour une huitième édition.

Au vu des nombreux soutiens que vous nous avez adressé, et comme vous nous l’avez suggéré, nous allons lancer une collecte de dons de type crowdfunding. Cette campagne a pour but, de sortir l'association de cette mauvaise passe mais aussi d’essayer de contribuer tous ensemble à une éventuelle future édition.

Après avoir comblé les pertes, vous pourrez en avance récupérer des entrées, avoir de nombreuses contreparties (à récupérer sur place) et bénéficier de déductions fiscales.

En effet Japan Party est organisé par une association loi 1901 d'intérêt général et à ce titre, les dons effectuées sur cette campagne sont déductibles d'impôts à 66%, c'est à dire que pour 100€ donnés maintenant l'état vous remboursera 66€ sur votre prochaine déclaration d'impôts (reportable 5 ans au cas où vous n'auriez pas d'impôts cette année) et votre soutien ne vous aura donc coûté que 34€.

Ce type de financement est gagnant-gagnant : contrairement à des préventes ou ventes sur place, vous pouvez bénéficier de fortes réductions d'impôts avec lesquelles une entrée à 8€ ne coûte plus que 2,72€ et des supers contreparties. Cela revient moins cher pour vous et de notre côté nous sommes sûr que le festival sera à l'équilibre (ce qui est parfait quand on est à but non lucratif).

En plus d'enlever la pression en cas d'échec du festival, un dépassement des objectifs permettrait d'améliorer grandement le festival : plus d'invités, plus de contenu, plus de cadeaux, etc. et au niveau de la campagne, des contreparties seront ajoutées à chaque dépassement de palier au cas où l'on pète les compteurs au-dessus des 100% !

Nous tenons à vous rappeler que l'équipe d'organisation du festival est composée uniquement de bénévoles qui travaillent sur leur temps libre pour vous organiser cet événement. C’est une dizaine de personnes en amont qui investissent dans le festival et planifient tout pendant 6 mois sans percevoir la moindre rémunération. Et plus d’une centaine sur le weekend qui vous accueillent, préparent les repas maisons et vous proposent des activités en plus d'avoir participé à l'installation et la désinstallation.

Nous avons toujours présenté Japan Party comme le festival "pour les passionnés" organisé "par les passionnés", on espère qu'avec le succès de ce crowdfunding on pourra aussi rajouter "grâce aux passionnés" !

La campagne sera lancée le 3 mai et finira le 31 mai, date limite de réservation de la salle pour l'an prochain : notre timing est donc serré. Même si l'aventure doit s'arrêter on aura été ravi d'avoir pu aller si loin avec vous pendant ces sept années, merci encore pour tout.

L'avenir du festival se joue donc sur ce mois de mai 2017 et il est entre vos mains. C’est le moment de nous montrer que vous voulez que l'on continue encore de nombreuses années alors RDV mercredi ! »

Pour plus d’informations, je vous conseille d’aller sur leur page Facebook ou sur leur site Internet. ou le site du crowfunding directement. Et on peut remarqer leur transparence: tout le budget est là, détaillé en partie. Vous ne trouverez pas d'autres conventions ayant fait ce geste ! Franchement, j’espère vous avoir convaincu de vouloir participer ne serait-ce qu’un peu. Face à l’émergence de conventions de plus en plus déshumanisées et quand on voit que les conventions de passionnés disparaissent, il faut encore plus se mobiliser pour garder celles qui restent…

Posté par Discord à 20:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,