Les j3ux sont faits

mardi 9 février 2016

Les sports de fiction : des ballons et du sang

Ce week-end avait lieu un événement sportif très suivi par les geeks du monde entier : le Super Bowl. Oh, pas tant pour le sport que pour les publicités et bandes-annonces qui leur présentent leur futurs coups de coeur de l'année. Ce n'est pas que les geeks n'aiment pas le sport, hein... Du coup, c'était l'occasion de sortir un nouvel article rendant hommage à un élément commun des oeuvres de la pop-culture. Après les fantômes, les ours mignons, les méchants repentis, les fez, les mangeurs de mondes... Voici mon dernier sujet d'obsession : les sports de fiction. Encore une fois, il y a de tout, de toutes les origines, mais surtout, il en manque forcément : n'hésitez pas à nous parler de vos sports de fiction préférés dans les commentaires !

sports_fiction1

Il paraît que les geeks ne sont pas sportifs. Alors qu'il existe des tonnes de sports qu'ils pratiquent avec plaisir : le fantasy football, le Quidditch, le football surréaliste... Nan, vraiment, je ne sais pas pourquoi cette réputation de ne pas aimer le sport. Surtout que des sports fictifs, il y en a plein, ils sont souvent bien plus intéressant qu'un match de tennis et parfois, ils se déclinent dans une version IRL qui vaut le détour. On fait un petit tour de terrain ?

Avant toute chose, on va commencer par parler sérieusement de fantasy football. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, le fantasy sport n'est pas composé d'elfes et de trolls qui se tapent à coup de balle en cuir. Il s'agit d'un phénomène culturel très présent aux États-Unis chez les geeks, qui consiste à manager des équipes virtuelles, des équipes "fantasy", qui coexistent avec les équipes officielles - dans la vraie vie. Contrairement à FIFA/PES, qui singe la réalité, les joueurs les plus acharnés ont fait de ces ligues de véritables divisions "imaginaires". Toutefois, les sports en questions ne sont généralement pas fictifs, seules les saisons et les équipes le sont ; certaines sont pourtant suivies et commentées de la même manière que pour les équipes réelles !

Les sports fictifs qui ne le sont plus

Blood_Bowl

Par contre, si vous voulez du nain qui tape du troll et qui piétine des elfes pour leur piquer la balle, il existe Blood Bowl et ses dérivés (Dungeon Ball, Chaos League, Death Ball...). Conçu par Game Workshop dans l'univers Warhammer, il s'agit d'un jeu de football américain pimenté par les capacités spéciales et le caractère belliqueux de ses joueurs. Les équipes sont composées de la même manière que les armées du jeu de figurine, il y a aussi des morts, de la magie... La triche est institutionnalisée. Bref, c'est la guerre dans un univers fantastique, mais sur un terrain de foot. Le jeu de société s'est décliné en plusieurs jeux vidéos et il existe même le Troll Ball, une sorte de version "IRL" du jeu. Qui est parfois jouée dans des parties de jeu de rôle par des PJ.

Harry-Potter-Quidditch

Dans la catégorie "jeu fictif devenu réalité", je demande... Le Quidditch ! Dans le monde créé par J.K. Rowling, c'est le Quidditch qui occupe les conversations des adolescents et attise les passions. Jeu complètement surréaliste aux règles douteuses dans le bouquin, le Quidditch se joue dans les airs, sur des balais, et met en danger la vie les participants, même quand ils jouent dans la cour de l'école. Ah, Poudlard, les règles de sécurité, tout ça. Ceci dit, c'est depuis devenu un véritable sport joué par de vraies personnes, mais sur la terre ferme, cette fois. Et c'est même plutôt fun à regarder !

Schachboxen1

On trouve également le Chessboxing parmi les jeux issus de la fiction mais qui sont devenus réalité. La Trilogie Nikopol d'Enki Bilal invente le Chessboxing, un mélange entre les échecs et la boxe. 10 ans après la publication du troisième tome, dans lequel ce sport est cité, le Chessboxing est devenu une réalité, où des boxeurs alternent rounds de boxe anglaise et partie d'échec.

Les jeux de "ball"

calvinball

En fait, il suffit d'ajouter n'importe quel suffixe au terme "ball" pour créer un sport fictif. Prenez par exemple le Calvinball : ce jeu complètement stupide (mais très amusant) aux règles à géométrie variable, est tiré de la bande-dessinée Calvin et Hobbes.

Dblitzball3ans Noob, on trouve le Fluxball, qui, grosso-modo, rappelle aussi bien Inazuma Eleven que Blood Bowl. Dans Starship Troopers, les personnages jouent au Jump Ball, lui aussi une variante du football américain, mais avec des acrobaties en prime. Autre univers particulièrement riche, celui des jeux vidéo Final Fantasy, où il était logique qu'un jour, naisse le Blitzball, qui se joue dans une sphère d'eau -parce que c'est classe.

Après, pas forcément obligé d'ajouter "ball" pour créer un sport fictif : Pyramide, par exemple, ce n'est pas que le nom d'un ancien jeu télévisé français auquel personne ne comprenait les règles. C'est aussi un sport d'équipe créé dans la série Battlestar Galactica, qui mélange plusieurs jeux de balles et se caractérise par un terrain minuscule, en forme de triangle.

pyramid

 

La brutalité du sport de fiction futuriste

Rollerball12

Parfois, le sport fictif comprend "ball" dans son titre, et ça n'annonce rien de bon. Rien à voir avec les jeux de balles pour gamins, là je vous parle d'ultra-violence, de sports extrêmes. J'en veux pour exemple Rollerball, qui est à la fois le nom d'une nouvelle, d'un film adapté de la nouvelle, et d'un sport fictif qui est au centre de ces histoires. Dans le film d'anticipation (que j'aime beaucoup), le protagoniste est un sportif qui doit survivre à des matchs meurtriers pour devenir un héros pour son peuple opprimé. Le Rollerball, je l'ai toujours vu comme une sorte de flipper humain, mais en réalité, c'est plus proche d'un genre de roller derby. Ou pas.

motorball

Univers post-apo et sport, ça donne souvent des combinaisons assez folles. Comme le Motorball du manga Gunnm qui, à l'instar du Rollerball, se joue avec une balle et des engins roulants aux pieds, est tout aussi violent mais ajoute l'aspect "course automobile" avec des circuits et de la vitesse. A monde violent, sport violent !

 

speedball2

Côté jeu vidéo, on trouve aussi le Speedball, un mélange de football américain et de handball, mais avec des règles beaucoup plus violentes puisqu'il est possible de tacler n'importe quel joueur, et des éléments de décors permettent de faire rebondir la balle - à la façon d'un flipper géant. Le Speedball ne coupe donc pas à la règle qui veut qu'un sport de fiction futuriste soit aussi très brutal.

cobrarugball

C'est aussi le cas du Rugball issu du manga (et de l'anime) Cobra, un sport particulièrement dangereux qui provient de la fusion entre le football américain et le baseball. Si ça vous tente d'en faire une partie, sachez qu'il existe une extension du JDR Cobra spécialement dédiée à ce sport de bourrins.

200px-Logo_urban_brawl

Si c'est le jeu de rôle qui vous botte, sachez que Shadowrun a lui aussi son sport ultra-violent, l'Urban Brawl. Officiellement, le but de ce jeu n'est pas de tuer vos adversaires mais d'amener la balle dans leur camp pour gagner des points, ce qui n'empêche pas le sport d'être particulièrement létal. Il parait que ce jeu naîtra en France dans les années 2020 ; faites gaffe, ça arrive vite.

Mais où est l'originalité ?

Dans quasiment tous les exemples cités ci-dessus, les sports de fiction sont simplement des variantes de sports existants. C'est notamment le cas même si le sport est au centre de l'oeuvre de fiction. La question est donc légitime...

1350849051_inazuma-eleven-strikers-1

Certains sports ont beau être fictifs, ils se font passer pour des sports existant !  C'est le cas du jeu vidéo Inazuma Eleven, qui s'appuie sur le bon vieux et trop classique football européen et lui ajoute quelques coups spectaculaires genre le Météore géant ou l'Ange des neiges, agrémentés de jolis effets visuels. Le sport s'appelle toujours le football, mais dans il prend des proportions épiques. C'est toujours plus glamour que le biche-volley, sport collectif joué avec une biche-ballon dans le film Rrrrr.

Bon, et sinon, il y a aussi des sports de fiction qui sortent -un peu- des poncifs, comme le Pro-bending de la Légende de Korra. Il s'agit d'un sport d'équipe consistant à repousser ses adversaires pour gagner du terrain sur eux, en se servant bien entendu de ses pouvoirs. Le Probending ne ressemble pas forcément à grand chose de connu (et que ça pourrait donner un TCG du tonnerre !), mais s'inspire des sports de combat et son concept est assez proche de certains jeux.

Pro-bending_battle

 

Auradon_Tourney_Team

Le Quidditch, à sa manière, fait partie de ses sports qui se creusent la tête. Bien sûr, puisqu'il s'agit d'utiliser la magie et de voler sur un balais, on est loin de la réalité. Ce qui est amusant, c'est qu'il a fait des petits, comme le Tourney, sport populaire dans le Disney Channel Movie "Descendants", qui est un mix entre le Quidditch, le hurling (ça, c'est une inspiration originale) et le football.

mindgame

Mention spéciale, enfin, au Mindgame, un jeu qui fait son apparition dans la très bonne série Sliders. Dans l'épisode Le Monde de l'intellect, une sorte de monde idéal pour geek, le sport olympique le plus regardé se joue avec une balle et avec son cerveau, puisqu'il faut répondre à des questions scientifiques tout en courant sur le terrain, balle à la main. Comme le chessboxing, il gagnerait à devenir réel !

 



Avec tout ça, ne venez plus me dire que les geeks n'aiment pas le sport. Il est omniprésent dans notre culture, et qu'il s'agisse d'ultra-violence post-apocalyptique ou d'une variante d'un sport classique (de préférence avec une balle), le sport berce le quotidien des personnages de nos univers favoris. Du coup, j'envisagerai presque de créer un sport spécial LJSF, pour changer des jeux de société. Des idées ?