Les j3ux sont faits

samedi 14 juillet 2018

Japan Expo 2018: retour sur le 19ème impact!

DSC00227

Comme chaque année, le premier gros week-end de juillet a été l'occasion de retrouver le plus grand salon d'Europe consacré à la cuture populaire japonaise, la Japan Expo! La 19ème édition de l'incontournable festival nous dévoilait cette année encore son impressionnant contenu.

Peu de changements de plan général par rapport à l'année passée, mais les espaces web et arts martiaux ont été transférés dans le hall 4, qui n'avait dans mon souvenir plus été utilisé ainsi depuis la séparation d'avec Comic Con (il servait uniquement pour la scène Yuzu, la seconde scène de projection/conférence du festival en termes de taille). On notera des allées de ce fait relativement larges, ce qui n'est pas un luxe tant l'affluence était toujours au rendez-vous; avec peut être un meilleur équilibrage du public sur les quatre jours? En tout cas, les espaces habituels étaient présents: stands éditeurs manga toujours plus impressionnants (avec plusieurs qui organisaient des jeux grandeur nature à l'ombre de leurs affiches géantes); espace éditeurs jeux vidéos riches en démos (avec le très attendu Kingdom Hearts III chez Square Enix); les stands plus ou moins fiables de goodies commerciaux... La zone fanzine quand à elle a atteint sa vitesse de croisière, et le contenu y est toujours intéressant ; les stands jeunes créateurs étaient quasiment les mêmes que l'an dernier. Il m'a semblé que l'espace Japon traditionnel était plus réduit cette édition, et son contenu très porté sur la calligraphie. Les spectacles qui y sont proposés , ainsi que le travail des artistes y exposant sont toujours cependant de grande qualité.

DSC00466

Côté programme, le salon était cette année placé sous le signe du Space Opéra, ce qui n'est pas pour me déplaire. Plusieurs séries cultes étaient à l'honneur, en particulier Cobra (son auteur, Buichi Terasawa, n'a pu faire le déplacement pour raison de santé, mais a tout de même transmis une réponse en vidéos aux questions de sa conférence), Cowboy Bebop qui pour ses 20 ans s'est permis le luxe d'inviter pas moins de 4 membres du staff original en plus de son réalisateur Shinichiro Watanabe; et enfin Yamato 2202 dont la production a servi d'exemple au documentaire "How to make an anime" réalisé au sein du studio Xebec, base d'une expo sur le salon. Et grâce à la nouvelle série, le meilleur space opéra de tous les temps, Les Héros de la Galaxie, s'est enfin offert une présence sur un évènement français (en vrai je suis mi-figue mi-raisin parce que tant le remake que le manga de 2015 dont il est tiré ne me semblent pas tenir la comparaison face à l'original, mais hé, c'est toujours mieux que le DVD cheap du film que Kazé avait sorti dans l'indifférence générale en 2004).

DSC00237

Le programme des projections était très riche cette année, et si mon intérêt personnel pour celles-ci était limité, ce sont des licences très attendues (Attaque des Titans; My Hero Academia) qui ont eu droit à leur projection en avant première. Petite note au passage, c'est fort sympatique de la part des diffuseurs d'anime de proposer des projections de séries récentes dans la petite salle vidéo, mais si l'écran de celle-ci est trop bas, c'est surtout les têtes des autres specatateurs que l'on voit plutôt que l'épisode...

Enfin, le cosplay fut cette année au rendez-vous avec une finale de l'ECG le samedi particulièrement impressionnante; et les sélections de la nouvelle saison se sont révélées d'un excellent niveau également!

Sans plus attendre, je vous laisse revivre l'évènement à travers notre galerie photo de Japan Expo 2018!

 

Posté par bizarman à 10:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,