Les j3ux sont faits

mardi 23 septembre 2014

Le Top de Sushi : Top 8 des Disney qu'on ne regarde pas assez

Parce qu'il n'y a pas que les princesses dans la vie, et que ces Disney méritent leur place chez les fanboys/girls.

L'Apprentie Sorcière

L’Apprentie Sorcière (1971) : Angela Lansbury (pas encore vieille), décide d'utiliser la magie pour empêcher les allemands d'envahir l'Angleterre au début des années 1940. La scène où les armures se mettent en branle pour repousser les nazis vaut son pesant de cacahuètes.

Basil détective privé (1986) : presque aussi flippant que Pinocchio, cette version souris de Sherlock Holmes vaut le coup d'oeil, ne serait-ce que pour le rat Ratigan.

Hercule (1997) : injustement snobé en raison de son design inhabituel, Hercule est pourtant un Disney sympathique à la bande son particulièrement réussie. Ça danse, ça chante, bref, ça décape.

Kuzco (2000) : sorti en plein déclin du studio aux oreilles de souris, Kuzco a un vrai côté cartoon et son anti-héros est hilarant. Mention spéciale à la vilaine Yzma et à ses plans digne de Vil Coyote.

Atlantide l’Empire Perdu (2001) : quand Disney tente de réécrire le mythe de l'Atlantide en bousculant ses vieilles habitudes, ça foire au box-office. Dommage ; leur interprétation de cette civilisation était plutôt réussie et ne méritait pas un tel dédain.

La Planète au trésor (2002) : un classique de la littérature enfantine revu à la sauce SF ; c'était risqué, ça n'a pas marché, mais ça valait le coup de tenter.

Il était une fois (2007) : c'est parti pour 1h30 d'auto-dérision, de robes cousues dans des rideaux et de princesses qui chantent... en plein Manhattan.

Les Mondes de Ralph (2012) : Ralph est le petit frère spirituel de Tron, issu du même studio. Bourré de références à la culture du jeu vidéo, c'est un vrai conte de gamer.

Les Mondes de Ralph

Posté par Sushi144 à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Fin »