Les j3ux sont faits

mercredi 17 septembre 2014

Le Top de Bizarman : Top 8 des Pokémons les plus inutiles de l'univers

level-201

Les pokémon, il y en a aujourd'hui 721. C'est beaucoup et il y a là largement de quoi se trouver des favoris, que ce soit pour leur design, leur histoire, ou leurs aptitudes au combat. Mais sur une telle quantité, certains n'ont pas été gâtés par les développeurs. Je vous propose donc ma sélection personnelle des 8 pokémon les plus inutiles!

150px-206dunsparce-g2

1 Insolourdo

Honnêtement, qui se souvient de ce malheureux Insolourdo? Pokémon introduit à la deuxième génération, il se trouvait, rarement, dans certaines grottes. Et si vous aviez la chance d'en rencontrer un, il était fort probable qu'il aille croupir au fond de votre stock de pokémon pour l'éternité (d'ailleurs, je suis sûr que le mien s'y trouve encore, sur cette cartouche de la version Or, au fond d'une  boîte en carton n'ayant pas vu la lumière depuis des lustres.) Doté de statistiques minables, il n'évolue pas, apprend très peu de techniques intéressantes qui pourraient lui donner un rôle marginal en combat, et il ne peut même pas se vanter d'un design attrayant. Oh et alors qu'un pokémon vivant majoritairement sous terre devrait au moins être de type sol, et donc immunisé à l'électricité, Insolourdo n'a même pas cet honneur, devant se contenter du banal type Normal. La créature mythique l'ayant inspirée, le Tsuchinoko, présente déjà plus d'intérêt. Il s'agit d'un être serpentin qui serait doté comme moi d'un estomac plus large que sa tête et sa queue, capable selon certaines versions de sauter jusqu'à un mètre, et amateur d'alcool. Plus tard, Game Freak tentera de réhabiliter l'image des serpents souterrains dans l'univers de pokémon, en introduisant dans la 6ème génération le bien plus badass Zygarde, basé sur le Nidhogg des mythes scandinaves.

Zarbi-alphabet

2 Zarbi

Le pokémon alphabet est, en apparence, intéressant: 28 formes différentes existent, une pour chaque lettre de l'alphabet plus quelques signes de ponctuation. Il se trouve généralement dans des ruines antiques, les différentes formes pouvant être débloquées au fur et à mesure que le joueur résout les puzzles de l'endroit. Ce pokémon a une mystique sympathique: il est lié aux mythes des temps anciens, capable de générer des illusions, d'exaucer les voeux et même d'appeler des pokémon légendaires d'essence divine. Les Zarbi ont même été des stars de cinéma, le troisième film de la franchise leur donne un rôle significatif, bien qu'au final, le légendaire lion de feu Entei était la vedette du show. Mais au delà de cet aspect d'écriture magique et ésotérique, douée d'une intelligence que ne renierait pas Lovecraft, Zarbi ne sert à rien. Certes vous pouvez passer des heures à tenter de collectionner tout l'alphabet. Mais quand on regarde ce que cette bande de lettres flottantes est réellement capable de faire dans le jeu... Stats au ras du sol et UNE SEULE attaque, Puissance Cachée, que quasiment TOUS les pokémon du jeu peuvent apprendre. Même Magicarpe peut apprendre quatre capacités!

136

3 Pyroli

Ah, Pyroli. Pokémon voué pour l'éternité à l'indifférence de ses créateurs, sa destinée maudite de vilain petit canard des "évolitions" semble se perpétuer au travers des générations. Evoli voyez-vous, est un pokémon bien connu pour proposer au joueur un choix, entre plusieurs évolutions de types et capacités différentes. Et bien que de nouvelles soient périodiquement rajoutées, Pyroli semble bien condamné à rester la moins bonne de toutes. Déjà, le type feu, ce n'est pas un cadeau sur le plan défensif: nombreuses faiblesses et pas grand chose pour y pallier. Ensuite, la meilleure stat de Pyroli est son attaque physique. Sachant que toutes les attaques feu dépendaient de l'attaque SPECIALE jusqu'à la 4ème génération, et que Pyroli dispose d'un move-pool à faire passer le pédiluve de la piscine municipale pour un bassin Olympique, commencez vous à voir le problème? Enfin, la 4ème génération a introduit des attaques de type feu "physiques", parmi lesquelles la très puissante attaque "Boutefeu". Et bien, Pyroli ne l'apprenait pas. Il a fallu attendre la 6ème génération pour que les développeurs se souviennent de ce pauvre pokémon en lui donnant l'attaque tant convoitée, mais même dans ces conditions plein de bestioles le surpassent sans effort.
Et lors de l'expérience Twitch Plays Pokémon, c'est un Pyroli qui a été la cause de l'une des plus grandes débâcles des joueurs, qui se sont retrouvés à relâcher leur précieux Reptincel en essayant de s'en débarasser... Sa réputation n'est pas prête de s'améliorer.

Canarticho

4 Canarticho

Un canard, un poireau, et une traduction française douteuse. Canarticho est un pokémon de première génération, bien connu pour son design plus que comique... ainsi que son inutilité totale au combat. Alors certes, il est facile à obtenir dans la plupart des versions, et peut couper des arbres bloquant le chemin... Sauf que d'autres pokémon (généralement trouvables encore plus facilement) peuvent non seulement apprendre à couper des arbres, mais aussi à déplacer des rochers, surfer sur l'eau, etc. Et comme le reste de cette liste, ses stats ne sont pas des plus glorieuses: il réussit l'exploit de n'avoir AUCUNE stat de base supérieure à 70 (pour les non joueurs: sachez que c'est très, très pourri). Et in-universe, sa seule utilité... c'est qu'il est tellement délicieux qu'il est en voie d'extinction (car inspiré d'un plat très populaire au Japon). Ah, et il n'évolue pas, non plus.

sunkern

Tournegrin / Héliatronc

sunflora

Tournegrin est un pokémon de type plante qui fut introduit en deuxième génération. Il possède l'insigne honneur d'être le pokémon aux stats les plus faibles du jeu: la somme de ses stats de base atteint un mirifique 180 (c'est VINGT POINTS de moins que Magicarpe, l'étalon standard en matière de pokémon pourri). En même temps, c'est une graine avec des yeux. A quoi pouvait-on s'attendre de plus? Le pokédex nous apprend que les Tournegrin ne font que rester immobiles dans les prairies, s'alimentant de rosée du matin en attendant de germer. Une vie passionnante on s'en doute. Si une menace approche, ils tentent de l'écarter... en agitant leurs feuilles. BAD. ASS. Et une fois évolué... bah ce n'est pas beaucoup mieux. Héliatronc est le plus faible et le plus lent parmi les pokémon plante à leur stade final d'évolution. Il n'apprend quasiment que des attaques de type plante, alors vous n'êtes pas prêts de surprendre un adversaire avec une technique innatendue. Malgré leur bonne bouille, les membres de cette famille figurent bien au panthéon des loosers de l'univers de pokémon.

Delibird

6 Cadoizo

Un pingouin, aux couleurs du père Noël. Sa large queue est en fait une sorte de sac creux où il stocke sa nourriture. Il peut se vanter de posséder une attaque "signature" (hé certains pokémon légendaires n'y ont même pas droit!): Cadeau. Les effets de cette attaque sur l'ennemi sont entièrement aléatoires, elle peut ou infliger des dégâts, ou redonner des PV! Je ne vous fais pas un dessin, ce pokémon n'évolue pas, et a des stats pourries. Ah et le type vol/glace, aussi, c'est défensivement l'un des pires du jeu. Aucune variété dans les autres attaques qu'il apprend, glace, glace, oh il peut voler quand même. Il apprend également l'attaque tour rapide, qui permet de se débarasser de certains obstacles posés par l'adversaire sur le terrain, tels les pièges de roc. Ces mêmes rocs qui lui infligent 50% de dégâts quand il arrive au combat, à cause de sa double faiblesse à la roche! En bref, si vous voulez que ce pauvre Cadoizo serve à quelque chose, autant que ce soit votre repas de Noël : mangez-le avec des marrons.

250px-015beedrill

7 Dardargnan

Les jeux pokémon, à chaque génération, introduisent certaines constantes parmi leurs nouvelles créatures: le début de partie présente toujours un trio de starters eau/feu/plante, les premiers environnements du jeu proposent invariablement de capturer un petit oiseau, un rongeur... et beaucoup d'insectes. Bien sûr ces créatures de début de partie permettent de progresser en attendant de récupérer des bestioles plus puissantes. Et ces "first route insects" ont toujours pour particularité d'évoluer très vite, de passer par un stade intermédiaire de chrysalide/cocon, et d'être rapidement surclassés une fois passé les deux premières arènes. Aussi tous ces papillons, mites, frelons et criquets étaient éligibles à ce top de par leur proverbiale faiblesse. J'ai choisi d'accorder la place à Dardargnan, qui est selon moi l'un des plus mal lotis. Le type insecte/poison, déjà, est assez symbolique du déséquilibre de la première génération en faveur des pokémon de type psy. Ces derniers étaient soi-disant vulnérables au type insecte. Dardargnan était le seul pokémon insecte à apprendre des attaques de ce type d'une puissance raisonnable (double dard et dard nuée). Mais ce n'est pas avec son attaque de mouche (et son type poison le rendant faible aux attaques psy!) qu'il a pu gagner une utilité au combat en première génération. Et qu'en est il de son utilité en tout début de partie? Et bien contrairement à son rival Papillusion, il n'apprend aucune attaque efficace contre les pokémon de la première arène. Et contrairement aux autres pokémon insectes, il n'apprend pas d'attaque décente permettant d'infliger des status à l'adversaire (il a 30% de chance d'empoisonner avec dard venin, une attaque plus que faiblarde). Et les générations suivantes ont introduit d'autres insectes, qui presque tous le surpassaient (peut être à l'exception de Mélokrik et Apitrini-mâle).

203

8 Girafarig

A première vue, Girafarig semble bien moins pire que le reste de cette liste. Et non, il ne fait pas "pouic" quand on appuie dessus. Cette petite girafe dispose d'une petite boule au bout de la queue (non ce n'est pas sale) qui est en fait une deuxième tête dotée d'un cerveau rudimentaire; la tête en question ne sait pas faire autre chose que mordre ce qui passe à sa portée. Reflet de sa dualité, son nom est un palindromme. Son type normal/psy est unique et intéressant, car il lui donne une immunité aux attaques Spectre. Il dispose de stats globalement médiocres, et là est son problème: il ne brille en rien. Tout dans ce pokémon est moyen, il n'évolue pas et apprend à peu près les mêmes attaques que tous les autres pokémon psy du jeu. Même en étant généreux et en regroupant les pokémon par catégories selon leur puissance (les fameux Tiers), il reste surclassé. Ce qui en fait probablement le pokémon le plus oubliable du jeu. Franchement, personne ne parle jamais de ce truc: Insolourdo, au moins, est notoire de par son inutilité et sa laideur. Même dans les autres "top des pires pokémon" que j'ai vu, d'autres bestioles plus fameuses lui ont volé la vedette. Et comme on ne risque pas de servir à quoi que ce soit lorsqu'on est oublié de tous, j'ai décidé d'accorder une place dans ce top 8 à Girafarig.

 

Mentions honorables:

Ce sont des loosers, mais quelque chose les rend marginalement utiles:

magikarp

Dans cette catégorie rentrent tous les pokémon auxquels vous avez sans doute pensé en lisant le titre de ce top: les inombrables pokémon poissons inutiles parmi lesquels Magicarpe et Lovdisc sont les plus misérables. Mais au moins, Magicarpe, en vertu de la légende dont il est issu, évolue en Léviator, un titanesque et surpuissant monstre marin; en combattant des Lovdisc il est possible de farmer des Ecaillecoeur, un item utile servant à apprendre certaines attaques spécifiques à vos pokémon. Même combat pour tous les "bébés" pokémon et autres bestioles évoluant en quelque chose d'acceptable: je les ai volontairement écartés puisqu'ils finissent, avec de la patience, par devenir plus ou moins pertinents à utiliser. Les inombrables clones de Pikachu méritent également une mention dans cette catégorie.

Ce pourraient être des demi-dieux, mais quelque chose les plombe:

hobocrossvagabondazam

Une catégorie sujette à débat, mais force est de constater que certains pokémon ont tout pour eux... sauf que les développeurs ont voulu les "équilibrer" en les plombant complètement. Dans cette catégorie, les champions incontestés sont Regigigas, le roi des golems, qui est tellement massif qu'il ne peut utiliser ses stats à 100% qu'après 5 tours de combat; et Archéops, qui voit ses stats offensives diminuées de moitié si sa vie passe en dessous de 50%. Il y a tous ces pokémon qui, malgré des stats décentes voire excellentes, sont plombés par leur type (Demanta, Artikodin...). Enfin, les "victimes du métagame", en jeu compétitif, sont des pokémon qui ne peuvent briller du fait de l'utilisation massive par les joueurs  de créatures qui les surpassent ou les contrent totalement.

 

Et vous, quels sont les pokémon que vous trouvez les plus inutiles ?

Posté par bizarman à 17:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Fin »