Les j3ux sont faits

jeudi 26 mars 2015

5 choses à savoir pour découvrir la série Doctor Who

La nouvelle série Doctor Who fête ses 10 ans aujourd'hui ! Le temps passe vite... j'ai l'impression d'avoir découvert Rose, le premier épisode de la série Doctor Who version 2005, il y a quelques années à peine, et c'est en réalité une décennie qui s'est écoulée depuis sa première diffusion ! Si vous ne connaissez pas encore, ou que de nom, ou que vous avez bien vu un ou deux épisodes et n'avez pas accroché, sachez que vous ratez un monument de la culture geek.

Dynamique, drôle, pleine de second degré, de suspens, d'action, d'émotion et présentant une galerie de personnages et de monstres passionnants, la série Doctor Who est tout simplement géniale. Si les épisodes de la série dite "classique" (diffusés entre 1963 et les années 1990) sont assez inégaux, la"Nouvelle série", qui a démarré en 2005, bénéficie quant à elle d'une certaine homogénéité et globalement, qu'il s'agisse des scénarios, des effets spéciaux, des acteurs ou des thèmes abordés, c'est vraiment une série de qualité.

DoctorWhoTitleCard

Bref, je vous invite à rattraper au plus vite ces 10 ans d'une série extraordinaire qui rassemble les foules. Pour cela, j'ai décidé de vous donner 5 conseils qui vous aideront à mieux comprendre la série et à la découvrir en tout sérénité.

1 - On ne dit pas "le Docteur Who".

Doctor-who-logo-elevenEn fait, il s'appelle tout simplement "Le Docteur", il n'a pas de nom (enfin si, mais c'est un secret). Donc chaque fois qu'il se présente, il dit "I am The Doctor" [je suis le Docteur] et les gens lui répondent "Doctor Who ?" [Docteur qui ?], question à laquelle il ne répond bien entendu que par "juste Le Docteur". Voilà pourquoi la série s'appelle ainsi. D'ailleurs, cela nous amène au second point...

2 - On regarde Doctor Who en VO sous-titrée autant que possible

Même avec des connaissances ultra basiques en anglais, vous comprendrez plus facilement certains passages bourrés de jeux de mots que dans la VF où sincèrement, il y a des tas de choses qui sont mal traduites. Le doublages ne sont quant à eux pas du tout homogènes et ça va être très décevant pour vous si vous découvrez la série ainsi. Et ça tombe super bien parce que France 4 diffuse tous les épisodes en version multilingue !

3 - On suit tous les épisodes de la série de 2005 DANS L'ORDRE

L'univers du Docteur est assez compliqué comme ça, alors commencer par la saison 7, c'est casse-gueule.
Je vous conseille de commencer avec l'épisode 1 de la série de 2005, nommé "Rose", puis de continuer ainsi (les épisodes de Noël et les épisodes spéciaux qui sont souvent vus comme dispensables : ce n'est pas le cas) :

> saison 1
> épisode de Noël - L'Invasion de Noël
> saison 2
> épisode de Noël - Le Mariage de Noël
> saison 3
> épisode de Noël - Une croisière autour de la Terre
> saison 4
> les 5 épisodes spéciaux - Cyber Noël, Planète Morte, La Conquête de Mars, La prophétie de Noël 1 et 2
> saison 5
> épisode de Noël - Le Fantôme des Noëls passés
> saison 6
> épisode de Noël - Le Docteur, la Veuve et la Forêt de Noël
> saison 7 -partie 1
> épisode de Noël - La Dame de glace
> saison 7 -partie 2
> l'épisode spécial 50 ans de la série - Le Jour du Docteur
> épisode de Noël - L'Heure du Docteur
> saison 8 (bientôt diffusée sur France 4)
> épisode de Noël - Last Christmas

N'hésitez pas également à fouiller sur le Net à la recherche des mini webisodes qui expliquent certains détails qu'on ne voit pas dans la série. N'oubliez surtout pas de regarder les "épisodes spéciaux", c'est en quelques sortes la "saison 4.5" et elle est très importante pour comprendre le Docteur et sa transformation.

 

4 - On ne se moque pas des Daleks et des Cybermen, on vénère le TARDIS

dalek-cybermen

Soyons clair : certes, ils ont des têtes de robots bricolés à l'arrache dans les années 60 (ce qui est le cas, en fait), mais ne jugez jamais un livre à sa couverture. Au fil des épisodes, vous apprendrez à les craindre ! Quant au Tardis, il s'agit du vaisseau spatial et temporel du Docteur. Elle -oui, elle- est formidable et vous finirez forcément par en tomber amoureux.

5 - Ne lâchez pas !

Si la série peut paraître surprenante, voire déstabilisante au départ, n'en concluez pas qu'elle est mauvaise. C'est comme pour les bouquins de Tolkien : il y a un point de non-retour au delà duquel vous cessez d'être perturbé et vous craquez complètement. Pour Tolkien, il faut dépasser la page 200 du Silmarillon. Pour Doctor Who, je crois que l'épisode 6 de la saison 1 de 2005 est ce point de non-retour.

Bon visionnage à tous !

Posté par Eith à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Fin »